Menu

 

Jésus est ressuscité... Poisson d’avril?

Ictus

(visuel © Depositphotos)

Cette année, Pâques est célébré le 1er avril. Ce clin d’œil du calendrier nous permet de poser des questions importantes : quels sont les fondements de la résurrection de Jésus? Est-ce que c’est vrai? Ou serait-ce une sorte de  poisson d’avril?

Un enfant s’interroge

Je me rappelle très bien du jour où, enfant, en revenant de la messe mon père m’a confirmé que le père Noël, le lapin de Pâques et la fée des dents n’existaient pas. Je m’en doutais un peu et je voulais distinguer le vrai du faux. Cette révélation m’a immédiatement poussé à vérifier la véracité d’autres éléments comme Dieu ou Jésus. À l’époque, une parole rassurante de mon père a calmé ce questionnement. Cependant, comme adulte, je profite de ce genre de questions pour mieux comprendre ma foi.

La résurrection est-ce vrai?

Croire à la résurrection de Jésus ne va pas de soi. Cet événement central au christianisme demande une interruption dans les règles habituelles du monde tel qu’on le connaît. C’est pour cela que nous sommes dans le domaine du croire. La résurrection ne peut pas être prouvée. Alors sur quoi repose cette croyance?

La résurrection de Jésus s’enracine dans le témoignage des disciples de Jésus. Leur expérience a d’abord été transmise à l’oral, puis à l’écrit dans les textes du Nouveau Testament. Ce sont ces textes qu’il faut scruter pour comprendre ce dont il est question. Vous voulez savoir si la résurrection est un poisson d’avril? Lisez les derniers chapitres de chaque évangile ainsi que le chapitre 15 de la lettre aux Corinthiens. Vous y trouverez des textes qui proposent différentes façons de comprendre la résurrection du Christ. Par exemple, l’épisode de l’apparition à Thomas (Jn 20 24-29) montre le passage du doute à la foi, celui des disciples d’Emmäus (Lc 24,13-35) présente différentes façons de reconnaître la présence du ressuscité ou l’apparition du Christ sur la montagne de Galilée (Mt 28,16-20) met l’accent sur la mission qui découle de la mort/résurrection.

Il y a une vie après la Bible

Cela dit, la vie de la communauté chrétienne ne s’est pas arrêtée avec l’écriture de la Bible! Le Christ se rencontre dans les Écritures, mais aussi dans la communauté qui se rassemble en son nom, dans les gestes de compassion, dans la prière, etc. Jésus est mort il y a deux mille ans, mais pour les croyants il est encore possible de rencontrer, dans la foi, le Christ ressuscité.

Comme un poisson dans l’eau

En passant, le poisson est un symbole chrétien important. C’est même le premier symbole chrétien, utilisé bien avant la croix. En grec, poisson se dit ichtus. Un mot qui est devenu l’acronyme suivant : Iesus Christos theou uios sôter (Jésus Christ, fils de Dieu, sauveur du monde). Donc, pour les premiers chrétiens, dire le mot « poisson » était une façon de parler de ce qui est essentiel à la foi. On peut s’imaginer que dire « poisson d’avril » le jour de Pâques était encore plus signifiant.
Joyeuses Pâques !

Sébastien Doane

SAC

Ouvrir les Écritures

Bible 101

Bible et catéchèse

Ligne du temps

Ressources / Suggestions

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription