Menu

 

Un temps de rencontre

Départ ou arrivée?

(photo © Depositphotos)

Depuis la célébration de l’Appel décisif, les catéchumènes élus entrent dans un temps de « purification et d’illumination », ou dernier Carême, qui conduit à leur première célébration de Pâques, quand ils recevront les sacrements de l’initiation chrétienne.

Ce temps est en quelque sorte une « retraite spirituelle » plutôt qu’une catéchèsenote .

Pour les catéchumènes élus, la célébration des trois scrutins (3e, 4e et 5e dimanches du Carême) se veut un temps de rencontre privilégiée avec Dieu qui les appelle à devenir ses fils et ses filles. C’est un temps pendant lequel la communauté célébrante est elle aussi invitée à refaire ce même chemin de foi, de conversion.

« Tous ont surtout besoin de vivre calmement une préparation à l’essentiel : recueillir leur vie pour laisser le Seigneur la prendre et la transfigurer note. » Dans cet esprit, le diocèse de Québec offre une journée de réflexion sur la prière, qui se tiendra le dimanche des Rameaux. Les rites de l’effétah se vivront au cours de la semaine qui commence : voilà autant d’occasions de recueillement pour cheminer vers Pâques.

Notre rôle, pendant ces quelques semaines de préparation, est d’aider les catéchumènes à prendre conscience qu’ils sont choisis, élus par Dieu, et d’apprécier le chemin parcouru. Pour nous qui avons été baptisés encore bébés, c’est le moment de (re)découvrir un chemin de conversion, de nous laisser scruter le cœur par le Seigneur. La « pratique » ou la répétition précédant la célébration du Samedi saint devient de même une occasion de prière, de préparation spirituelle à ce nouveau départ imminent que sera la célébration des sacrements de l’initiation chrétienne, le soir même. Mon expérience m’a appris que ce parcours préparatoire est vécu assez sereinement par les catéchumènes, mais que le chemin n’est pas sans embûches : il leur faut concilier la famille et le travail, faire le choix d’être présents aux célébrations, lâcher prise, s’en remettre au Seigneur présent dans leur vie. Un exercice auquel ils devront se livrer fréquemment : faire confiance, avoir confiance en ce Dieu de Vie auquel ils désirent s’attacher.

Comme accompagnateurs ou accompagnatrices, nous pouvons sans doute favoriser cette attitude du cœur, mais surtout prier et compter sur la prière de la communauté pour la soutenir. Dans le parcours des élus, la communauté, qui se veut un lieu de fraternité et de cheminement spirituel, est donc présente à chaque étape par l’entremise des personnes qui composent le groupe parrainant  – comme son nom l’indique, ce groupe parraine les futurs baptisés au nom de la communauté.

Il reste beaucoup à faire pour démystifier ce parcours spirituel auprès des célébrants dominicaux, pour leur faire découvrir que ce temps consacré à un.e sympathisant.e, à un.e catéchumène, à un.e élu.e est autant de temps que l’on consacre à sa propre conversion. Un temps de redécouverte de ce Dieu d’amour et de miséricorde dans sa famille qui nous a accueillis à notre baptême, ce Dieu à la suite de qui nous avons été appelés à marcher pour tenter d’incarner et de transmettre sa parole de Vie.

Diane Rousseau
Répondante au catéchuménat
Unité pastorale Chutes-Chaudière
Diocèse de Québec

 

Notes

RICA, no 147.

RICA, Guide pastoral, p. 71.

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription