Menu

Rencontrer l’autre : une expérience spirituelle

tulipes

(Depositphotos)

Avez-vous déjà vécu l'expérience de vous retrouver dans un groupe où vous étiez le seul à ne pas connaître les codes de conduite ? le seul à devoir repérer les référents culturels et/ou religieux qui structurent  l'identité de vos hôtes? le seul à ne pas comprendre la langue qui y est utilisée?

L'expérience de la rencontre d'une autre personne se vit toujours sur un mode de réciprocité : si l'autre revêt pour moi un caractère étranger, parfois étrange, qui m'attire mais qui peut aussi me déstabiliser, j'apporte avec moi, face à l'autre, les mêmes défis et les mêmes possibilités pour une véritable expérience de convivialité.

Une telle expérience, faite de regards et de paroles, de gestes de partage et d'engagement, peut donner vie à une expérience spirituelle intense. Entendons ici le terme « spirituel » comme ce qui provient du souffle vital, comme ce qui donne souffle à ma vie, ce qui me permet de me sentir bien vivant, ancré dans ce qui est essentiel à tout être humain : la vie en relation étroite avec les autres.

Dans toutes les traditions sapientielles, une « règle d'or » est devenue inspiratrice d'un bien-vivre, d'un bien-être. Dans sa formulation positive, elle est source de solidarité et donc de responsabilité partagées : « fais aux autres ce que tu désires que les autres fassent pour toi ». Appliquée à l'expérience de la rencontre de l'autre, cette maxime s'incarne de bien des façons. De même que j'apprécie être regardé, accueilli, écouté, de même j'adopte envers l'autre qui vient à moi ou vers qui je vais une attitude d'attention, d'accueil, d'écoute. Écartant toute dynamique de confrontation ou de compétition, j'entre plutôt dans une aventure faite de liberté, de gratuité, d'émerveillement.

Je me permets d'être moi-même parce que je me réjouis de rencontrer en l'autre une personne qui partage fondamentalement les mêmes aspirations, les mêmes questions, les mêmes valeurs que moi. Sauf qu'il ne parvient pas automatiquement aux mêmes réponses que moi, aux mêmes façons que moi de vivre et de s'épanouir. De même que je rencontre en « l'autre » un autre que moi, de même l'autre rencontre en moi "un autre" que lui-même. Et le souffle vital qui nous anime, l'un et l'autre, nous mène là où nous ne pensions pas nécessairement pouvoir ou devoir aller! Il en va du « mystère » propre à chaque personne!

Cette dimension spirituelle de la rencontre peut aussi se déployer dans une dimension religieuse. La rencontre de l'autre peut me mener à la rencontre du « Tout-Autre ». Celui que je crois connaître, par suite de mon ancrage existentiel dans une communauté de foi particulière. Mais aussi, peut-être, Celui dont l'autre me parle, Celui dont il  témoigne par sa vie. Peut-être aussi Celui qu'il remet en question, qu'il ignore ou rejette. Il en va du « mystère » inhérent à toute rencontre véritable!

Guy St-Michel
Centre de spiritualité Manrèse

Cette chronique vous propose de prendre quelques instants de réflexion à partir de différentes questions spirituelles, pour donner du souffle à votre vie quotidienne et à vos engagements.

Archives

2016

2015

2014

 

 

Office de catéchèse du Québec

Organisme mandaté par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, l’Office de catéchèse du Québec est une référence et offre des ressources en formation à la vie chrétienne.

Tous droits réservés

Coordonnées

2715, ch. de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Québec) H3T 1B6
Téléphone 514-735-5751
Télécopieur 514-735-8334
Courriel : ocq@officedecatechese.qc.ca
www.officedecatechese.qc.ca

Inscrivez-vous

Notre liste denvoi vous informe des nouvelles publications et du développement de notre site web.

Inscription